Alignements de Carnac | Camping le Moténo – Morbihan

Alignement de Carnac

Des vacances près des alignements de Carnac

Situés dans le village du même nom, au nord-ouest de la France dans le département du Morbihan, les alignements de Carnac constituent des ensembles de monuments mégalithiques dressés de façon parallèle sur une étendue de plus de 4 kilomètres. Il s’agit surtout des milliers des dolmens, menhirs et tumulus dont les origines remontent à la période du néolithique ou vers 3000 avant J.-C. On en dénombre près de 2934 menhirs qui se répartissent en trois groupes d’alignement que sont : Ménec, Kerlescan et Kermario. Le principal groupe de ces alignements est celui de Ménec dont les 1170 menhirs mesurant au maximum 4 m de hauteur se dressent parallèlement en 11 rangées dans la zone nord-ouest du village. Un cromlech en forme d’arc de cercle termine l’alignement de Ménec qui est séparé de 240 m de l’alignement de Kermario dont les tailles des pierres varient entre 0.50 à 6,40 m. Quant à l’alignement de Kerlescan dont les tailles des pierres varient entre 0,80 et 4 m, il est aussi précédé d’un cromlech semi-circulaire.

Dès leurs origines, ces alignements renfermaient près de 10000 menhirs auxquels étaient associées des fonctions religieuses que sont les cultes des morts, les cultes de la lune ou du soleil, calendrier de récolte, etc.

Si la désignation de « Carnac » provient d’un mot celte signifiant « un amas de pierres sur une tombe ou un amas de pierres évoquant une mort », ces alignements ne peuvent tout de même pas être associés au druidisme, car la construction des derniers mégalithes du site date de plus de mille ans avant la naissance de la société celtique qui pratiquait ladite religion.

Les alignements de Carnac sont uniques en leur genre et forment dans leur ensemble un musée mégalithique exceptionnel caractérisant au mieux la civilisation néolithique.

Une visite du site de Carnac peut se faire de l’est à l’ouest, avec pour trajet respectif : Kerlescan, Kermanio, le Petit Ménec et le Ménec. L’une des véritables attractions du site est le fameux menhir dénommé « le géant du Manio». Culminant à près de 6,50 m, ce menhir est dressé au milieu d’une clairière. Depuis 1900, le géant du Manio était classé monument historique.

Un site protégé

Des sites parmi les premiers protégés par l’État. L’approche scientifique de Prosper Mérimée, inspecteur des monuments historiques, pousse l’État à mener à partir de 1830 une politique d’acquisition et de conservation des mégalithes. Au XXIe siècle, les sites bénéficient de restaurations et de projets d’aménagements.

Des temples néolithiques. Des études récentes ont permis de rattacher l’histoire de ces sites aux évolutions intervenues au cours du Néolithique, dans une période qui marque le début de la vie sédentaire. Les files de menhirs permettent le cheminement vers un espace considéré comme sacré : les enceintes. Les dolmens ont une fonction funéraire.

D’autres lieux à visiter dans le Morbihan, aux alentours du camping :

< Retour à la carte alentours